Une équipe unie pour Aubervilliers

Aubervilliers compte 86 375 habitant.e.s selon l’INSEE et plus de 90 000 habitant.e.s en réalité. Le Conseil municipal passera de 49 à 53 membres. Parmi ces élu.e.s, 2 représenteront la ville à la Métropole du Grand Paris et 16 au sein du Conseil territorial de Plaine commune.

Les candidat.e.s de la liste Uni.e.s pour Aubervilliers sont issu.e.s de tous les quartiers de la ville. Elles et ils sont de tous âges, issu.e.s de différents secteurs d’activités professionnelles. Elles et ils sont membres de partis (Parti communiste, La France Insoumise, Europe Ecologie Les Verts, Parti Radical de Gauche, Génération Ecologie), de collectifs citoyens ou sont des personnalités de notre ville.

Elles et ils portent des engagements citoyens, politiques ou associatifs d’une grande diversité : ce sont des femmes et des hommes de lutte, qui seront aux côtés des Albertivillarien.ne.s pour l’égalité et la justice sociale.

À l’heure où la population doute de l’utilité et du sérieux de la politique, il est indispensable qu’elle puisse compter sur des femmes et des hommes présent.e.s et intègres. Un mandat est une grande responsabilité : celles et ceux qui auront votre confiance devront s’en montrer dignes.

Pour cela, ils vous présenteront un bilan de leur mandat tous les deux ans, s’engagent à recevoir la population toutes les semaines et à répondre aux courriers dans un délai de deux mois.

Servir et non se servir : tel est le sens de l’engagement des candidat.e.s de la liste Uni.e.s pour Aubervilliers. Elles et ils ont décidé pour cela de signer une charte de déontologie et de valeurs républicaines.

Des moyens pour des politiques ambitieuses

Durant le précédent mandat, la situation financière de la ville a été assainie tout en rendant possibles de belles réalisations et le lancement de nombreux projets :

  • la ville est sortie des emprunts toxiques
  • le taux d’endettement est passé de 190 millions d’euros à 130 millions d’euros
  • le délai d’amortissement de la dette est tombé de 56 ans en 2014 à 6 ans en 2018
  • de nouvelles manières de travailler ont été instaurées pour mieux planifier les investissements.

Forts de ce bilan, nous pouvons avec sérénité nous engager à ne pas augmenter les impôts durant le mandat tout en maintenant la dynamique des investissements dont notre ville a besoin et qui seront massifs.

Pour défendre toujours mieux les intérêts des Albertivillariennes et des Albertivillariens, nous continuerons à nous mobiliser pour :

  • garantir les recettes de la ville une fois supprimée la taxe d’habitation qui lui est affectée
  • mettre un terme à la « contractualisation financière » qui bride les services publics et freine les recrutements
  • disposer de dotations et financements auxquels nous avons droit notamment au regard de l’augmentation de la population qui n’est pas correctement prise en compte dans le calcul de leurs montants

Faire respecter la ville et ses habitant.e.s

Pour nous, le rôle des élu.e.s est d’être aux côtés des habitant.e.s afin d’obtenir avec eux le respect des droits, l’égalité et la justice sociale.

Nous continuerons à développer les services publics municipaux et à défendre les services publics qui ne dépendent pas de la ville, comme nous l’avons fait pour empêcher la fermeture de la maternité de la Roseraie, celle du tribunal d’instance, pour gagner un nouveau bureau de poste à la Villette et un distributeur au Landy. C’est le sens de l’action en justice engagée par la ville contre l’État qui vise à obtenir un nombre de professeurs, de professionnel.le.s de justice, de policiers, de professionnel.le.s de santé etc. à la hauteur des besoins de notre ville.

Se mobiliser pour les services publics, c’est également agir pour la fonction publique :

  • défense du statut de la fonction publique aux côtés des agent.e.s
  • poursuite des actions pour sortir des agent.e.s de la précarité, en donnant la possibilité aux contractuel.le.s qui en ont le droit d’intégrer la fonction publique, comme nous l’avons fait en « stagiairisant » 80 agents
  • renforcement des actions de formation pour les agent.e.s
  • mise en place des tickets restaurants pour faciliter les conditions de restauration et améliorer le pouvoir d’achat

Chacun.e doit être traité.e à égalité quels que soient ses revenus, ses origines, son sexe, son orientation sexuelle, sa religion, ses convictions, son adresse. Défendre notre ville, c’est aussi lutter contre les discriminations subies individuellement par les habitant.e.s :

  • une marche contre les discriminations et pour l’égalité des droits
  • développement des actions du réseau Discrimin’action
  • poursuite du partenariat avec le Défenseur des droits et du soutien à la Maison de la justice et du droit

Tickets restaurants pour les agents de la ville
Pour améliorer le pouvoir d’achat et permettre à toutes et tous de se restaurer dans de bonnes conditions, nous mettrons en place les tickets restaurants. C’est une mesure attendue de nombreux agent.e.s.

Une ville pour l’accès aux droits et l’emploi

Ville de solidarités, Aubervilliers s’est toujours mobilisée pour que ses habitant.e.s puissent accéder à leurs droits, surtout celles et ceux qui en sont les plus éloignés.

Des services publics renforcés pour l’accès aux droits :

  • un nouveau centre social à Villette Quatre Chemins pour compléter le maillage des Maisons pour tous et un partenariat avec Villes des musiques du monde pour un centre social associatif au Fort d’Aubervilliers
  • une maison des parents pour faciliter les démarches et favoriser l’implication des parents
  • des mesures pour combler la fracture numérique et aider aux démarches en ligne dans les Maisons pour tous et les médiathèques

Pour favoriser l’accès à une alimentation de qualité pour tou.te.s et créer des liens entre les générations, faire de Rest’Auber un exemple à étendre à d’autres quartiers et poursuivre le soutien aux actions menées par Épicéa et les autres associations de la ville.

Promouvoir l’insertion par l’emploi :

  • un développement économique fondé sur la diversité d’activités, afin de promouvoir l’emploi d’Albertivillarien.ne.s aux profils variés
  • des clauses d’insertion et un soutien aux petites et moyennes entreprises pour renforcer l’emploi local et notre tissu économique dans les projets structurants du territoire
  • soutien à l’entrepreneuriat social, à la mission locale et à la régie de quartier

Une délégation aux Jeux Olympiques et paralympiques
Moment de fête populaire, temps fort sportif et culturel, les Jeux olympiques et paralympiques de 2024 sont aussi l’occasion de créer des emplois, activités et équipements qui laisseront un héritage à notre ville. Nous créerons une délégation au sein du Conseil municipal pour y veiller.

Une ville de création et d’accès à la culture

Riches d’un grand nombre d’équipements culturels et de collectifs d’artistes dans tous les domaines de la création, Aubervilliers est une ville de culture qui rayonne bien au-delà de ses frontières.

Des lieux nouveaux pour la culture :

  • un nouveau théâtre sur le site de Trimétal pour La Commune, qui permettra de transformer l’actuel bâtiment en une médiathèque centrale et de doter le cinéma Le Studio d’une seconde salle
  • participation à la rénovation du théâtre équestre Zingaro
  • création d’un pôle culturel dans la halle du Montfort avec Les Poussières
  • ouverture d’une salle d’exposition vouée aux arts plastiques dans l’ancienne CPAM à Villette Quatre Chemins, aux côtés de la Maison des langues et des cultures

Plus de culture et d’art dans l’espace public :

  • objectif d’une œuvre d’art par bâtiment public
  • valorisation desarts graphiques dans l’espace public : expositions temporaires sur les grilles des squares, murs et mobilier urbain confiés à des artistes
  • promotion du spectacle vivant dans l’espace public, soutien à la parade des Lanternes et à la création d’un festival de musique itinérant
  • des actions culturelles dans les friches pour se les appropriergrâce à l’urbanisme transitoire, notamment une programmation et des activités au Fort d’Aubervilliers avec Villes des musiques du monde
  • un espace voué aux différentes activités culturelles dans le futur quartier du Fort d’Aubervilliers et poursuite du soutien à l’implantation d’ateliers d’artistes

Un accès facilité à la création :

  • un soutien poursuivi aux acteurs de la culture et de la création : associations culturelles, Conservatoire à rayonnement régional, Laboratoires d’Aubervilliers, etc.
  • implication des associations et des écoles dans la préparation des temps forts culturels de la ville, comme les Nuits Blanches ou l’Olympiade culturelle qui préfigurera les Jeux olympiques et paralympiques de 2024

Mettre en valeur les artistes d’Aubervilliers
Aubervilliers soutient la création de longue date. Pour valoriser le travail des artistes de la ville et la belle collection d’œuvres acquise au fil des années, nous proposons d’ouvrir une salle d’exposition et de doter chaque bâtiment public d’une œuvre d’art.

Une ville sportive

Ville qui compte plusieurs centaines de clubs, voit grandir des championnes et des champions, attire des athlètes professionnel.le.s et de haut niveau, Aubervilliers continuera à promouvoir le sport pour toutes et tous.

Toujours plus de sport :

  • une olympiade annuelle pour que les sportifs de la ville se retrouvent chaque année
  • revendication d’une billetterie sociale pour que les Albertivillarien.ne.s prennent pleinement part aux Jeux olympiques et paralympiques de 2024
  • poursuite du dispositif Tonus pour les jeunes pendant les vacances, du sport dans les parcs, de l’aqua-ciné et renforcement de l’école municipale des sports
  • développement de la pratique féminine dans les clubs très masculins 
  • soutien à la pratique handisport et à la prévention par le sport : sport sur ordonnance et du sport sur le temps de travail

De meilleures conditions d’accueil pour les sportifs :

  • un plan pour accélérer la remise à niveau des équipements sportifs et prioriser les besoins nouveaux dans toutes les disciplines, sur le modèle du plan de rénovation des écoles
  • modernisationdu gymnase Guy-Moquet pour en faire un équipement de compétition
  • réalisation du centre aquatique à dimension olympique pour accueillir les entraînements des athlètes lors des Jeux olympiques et paralympiques, qui ouvrira ses portesdès l’été 2023 et constituera un nouvel équipement pour les Albertivillariennes et les Albertivillariens  

Rénovation des équipements
Après la rénovation des city stades, du bassin de la piscine, des pelouses du stade Delaune, du terrain extérieur du tennis, l’engagement de la rénovation du stade du Dr Pieyre et de la salle de boxe, l’ensemble des autres équipements sera remis à neuf. Nous saisirons l’occasion des Jeux olympiques et paralympiques pour construire une nouvelle piscine et mettre à niveau le gymnase Guy-Moquet.

Égalité entre les femmes et les hommes

Les femmes représentent la moitié de l’humanité : elles doivent avoir les mêmes droits que les hommes, pouvoir accéder aux mêmes lieux et pratiquer les mêmes activités si elles le souhaitent. La délégation aux droits des femmes et aux luttes contre les discriminations, créée en 2004, veillera à ce que les actions menées disposent de moyens matériels et humains à la hauteur.

Égalité dans l’espace public :

  • soutien aux projets associatifs pour occuper les espaces publics et cafés très masculins
  • organisation d’événements sportifs en plein air encourageant la pratique féminine

Égalité professionnelle et dans l’accès aux activités :

  • 200 nouvelles places en crèche en plus des 144 places ouvertes depuis 2014 pour favoriser un partage égal des tâches entre les femmes et les hommes et l’activité professionnelle des femmes
  • incitation à la pratique féminine dans les clubs de sport très masculins
  • soutien aux associations proposantdes modes de garde de courte durée pour faciliter l’accès aux événements de la ville et aux services publics 

Contre les stéréotypes de genre :

  • des noms de femmes donnés aux rues et équipements publics, comme cela a été fait en créant une « Place des femmes » et en nommant les deux nouveaux collèges Gisèle-Halimi et Miriam-Makeba
  • soutien aux initiatives associatives : projections de films engagés, débats etc.
  • plus de formation des agents publics aux enjeux de l’égalité entre les femmes et les hommes
  • une mobilisation constante aux côtés des femmes et associations

Soutien aux femmes victimes de violences
Aide et écoute sont essentielles pour accompagner les femmes et les mettre en sécurité. Nous continuerons à soutenir les associations et toutes les actions mises en place avec le Département et l’observatoire départemental, à dénoncer les féminicides et à financer des postes dédiés : conseillères conjugales, médiatrice santé au centre de planification et d’éducation familiale, travailleuse sociale au commissariat.

Les personnes âgées au cœur de la ville

Les ancien.ne.s de notre ville participent activement à son dynamisme : elles et ils soutiennent leurs proches, donnent du sens au bénévolat et à l’action associative. Comme marque de reconnaissance, Aubervilliers continuera à développer les moments de convivialité et les actions de solidarité.

Des moments et de lieux pour se retrouver :

  • un espace intergénérationnel au Monfort animé par Les Poussières
  • des activités organisées par la ville à la portée de toutes et tous :ateliers, sorties mensuelles, séjours annuels, Auberiv’Âge et banquets des seniors

Des actions de solidarité et pour l’autonomie :

  • un système de navettes inter-quartiers pour faciliter la participation aux événements festifs de la ville
  • un accompagnement social individualisé : visites médicales à domicile, en complément du port de repas et des soins infirmiers à domicile
  • une résidence intergénérationnelle pour favoriser les liens entre les jeunes, les étudiant.e.s et les personnes âgées

Valoriser l’engagement
Les ancien.ne.s sont porteurs de la mémoire de notre ville populaire, de ses nombreuses identités locales. Elles et ils ont des connaissances, savoir-faire et du temps disponible. Nous nous appuierons sur les lieux et moments existants pour les faire partager et mettre en lumière leur engagement essentiel pour notre ville.

Des parcours de réussites pour les jeunes

Aubervilliers est l’une des villes les plus jeunes de France. C’est aussi une ville où les jeunes s’impliquent dans la vie citoyenne et s’entraident pour que chacun.e puisse concrétiser ses aspirations, partir du bon pied dans sa vie personnelle et professionnelle.

Pour renforcer l’autonomie :

  • un centre de ressources et d’initiatives pour les réussites des jeunes qui les accompagnera dans leurs recherches et projets : orientation, engagement associatif et citoyen, stages universitaires ou en alternance, emploi
  • un renforcement du fonds d’aide aux projets des jeunes, déjà doublé lors du précédent mandat
  • plus de colocations étudiantes dans le parc social pour faciliter l’accès au premier logement, sur le modèle des actions de l’office public HLM d’Aubervilliers

Des jeunes au cœur de la ville :

  • des jeunes « moteurs » dans l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi des actions qui leurs sont destinées, aux côtés des partenaires du « réseau jeunesse »
  • valorisation de l’engagement associatif et citoyen
  • un rôle d’avis affirmé du Conseil local des jeunes sur les politiques municipales

Des espaces et lieux d’information et d’accès aux droits multipliés :

  • des annexes du bureau d’information jeunesse dans quatre grands secteurs de la ville : Villette Quatre Chemins, Landy, Cochennec-Péri et Maladrerie-Emile-Dubois
  • adaptation des horaires du bureau d’information jeunesse pour permettre un accueil en soirée 

Des États généraux de la jeunesse
Nous organiserons dès le début du mandat des États généraux de la jeunesse pour définir avec les jeunes des actions visant à renforcer leurs droits et à répondre aux difficultés qu’elles et qu’ils rencontrent en termes d’emploi ou du fait des réformes récentes, comme celle du baccalauréat ou Parcoursup. Nous serons toujours à leurs côtés pour exiger l’égalité.

L’égalité pour les enfants d’Aubervilliers

Élaborer des parcours de réussite pour les jeunes nécessite d’agir pour l’égalité dès la petite enfance. Nous apporterons notre soutien aux professionnel.le.s de l’éducation afin d’avoir des moyens à la hauteur et de garantir aux enfants de bonnes conditions d’apprentissage.

De véritables parcours éducatifs en lien avec la communauté éducative :

  • une école municipale des sports aux capacitésaccrueset de nouveaux partenariats avec les acteurs culturels pour enrichir les nombreuses activités sportives, culturelles et de loisirs déjà organisées durant le temps scolaire et après l’école
  • un temps éducatif pour apprendre à bien manger ensemble à l’occasion de la pause de midi, en lien avec le projet de cuisine centrale
  • des classes de découverte maintenues en lien avec les enseignant.e.s
  • des séjours solidaires préservés dans les centres de vacances de la ville pour les familles populaires
  • une initiation à la citoyenneté et à la civilité grâce au Conseil municipal des enfants

Des conditions d’apprentissage améliorées :

  • un plan de rénovation des écoles poursuivi avec les parents d’élèves et la communauté éducative, en mettant l’accent sur la rénovation thermique des bâtiments et la végétalisation des cours d’écoles
  • réhabilitation totale du groupe scolaire Perrin-Langevin-Curie
  • de nouveaux groupes scolaires au Landy et au Fort d’Aubervilliers, transformation de Brossolette et Angela-Davis en nouveaux groupes scolaires

Petit déjeuner gratuit pour les écoliers
Le petit-déjeuner est essentiel pour la qualité de l’apprentissage et le bien être à l’école. En permettant à tous les élèves de la ville d’en bénéficier, nous poursuivrons l’action menée pour s’assurer que les enfants aient accès à une alimentation suffisante et équilibrée : instauration du double plat et baisse des tarifs de la cantine grâce à la réforme du quotient familial ; mise en place dans les prochaines années d’une cuisine centrale privilégiant les circuits courts avec un objectif de 40 % de bio.