Égalité entre les femmes et les hommes

Les femmes représentent la moitié de l’humanité : elles doivent avoir les mêmes droits que les hommes, pouvoir accéder aux mêmes lieux et pratiquer les mêmes activités si elles le souhaitent. La délégation aux droits des femmes et aux luttes contre les discriminations, créée en 2004, veillera à ce que les actions menées disposent de moyens matériels et humains à la hauteur.

Égalité dans l’espace public :

  • soutien aux projets associatifs pour occuper les espaces publics et cafés très masculins
  • organisation d’événements sportifs en plein air encourageant la pratique féminine

Égalité professionnelle et dans l’accès aux activités :

  • 200 nouvelles places en crèche en plus des 144 places ouvertes depuis 2014 pour favoriser un partage égal des tâches entre les femmes et les hommes et l’activité professionnelle des femmes
  • incitation à la pratique féminine dans les clubs de sport très masculins
  • soutien aux associations proposantdes modes de garde de courte durée pour faciliter l’accès aux événements de la ville et aux services publics 

Contre les stéréotypes de genre :

  • des noms de femmes donnés aux rues et équipements publics, comme cela a été fait en créant une « Place des femmes » et en nommant les deux nouveaux collèges Gisèle-Halimi et Miriam-Makeba
  • soutien aux initiatives associatives : projections de films engagés, débats etc.
  • plus de formation des agents publics aux enjeux de l’égalité entre les femmes et les hommes
  • une mobilisation constante aux côtés des femmes et associations

Soutien aux femmes victimes de violences
Aide et écoute sont essentielles pour accompagner les femmes et les mettre en sécurité. Nous continuerons à soutenir les associations et toutes les actions mises en place avec le Département et l’observatoire départemental, à dénoncer les féminicides et à financer des postes dédiés : conseillères conjugales, médiatrice santé au centre de planification et d’éducation familiale, travailleuse sociale au commissariat.